Prenezvotrevie en main

Développement de la robotique et e-santé

De la construction, à l’assistance en passant par la défense militaire, la robotique est présente dans de nombreux domaines et se fait une place dans la e-santé !

 

La robotique médicale  est le fruit d’une trentaine d’année de recherches. il s’agit d’une révolution pluridisciplinaire qui tend à transformer les soins hospitaliers et le suivi médical des patients en apportant des solutions technologiques et précises. Cela peut être vu comme l’arrivée des robots dans la médecine et donc de systèmes mécaniques polyarticulés, dotés d’un langage de programmation composé d’algorithmes d’intelligence artificielle, capable d’exécuter certaines tâches selon un programme en pouvant interagir avec l’environnement médical.

 

Des robots d’assistance chirurgicale

 

Pour améliorer les opérations chirurgicales, plusieurs robots médicaux ont été créés.

Parmi les premiers robots, CASPER de TIMC, un système porte-aiguille a longtemps été utilisé pour réaliser des ponctions péricardiques chez le patient.

Aujourd’hui de nouveaux robots plus automatisés ont fait leur apparition. Le système DaVinci, par exemple, est une plateforme chirurgicale robotisée, composée d’une console ergonomique et de manettes dirigées par un chirurgien et doté de quatre bras robotisés interactifs. Il permet de visualiser l’organe à opérer à l’aide d’une caméra endoscopique en 3D et convertit les gestes en des actions opératoires précises sur l’organe.

Il existe également les robots CASPAR et ACROBOT destinés à la chirurgie orthopédique, le robot Neuromate pour la neurochirurgie et le robot Hippocrate pour le diagnostic par échographie de pathologies vasculaires.

 

Former des étudiants chirurgiens

 

Les étudiants en chirurgie utilisent les robots pour se former aux opérations complexes et affiner leurs gestes médicaux.

Dans le cas de la médecine dentaire, il existe des robots humanoïdes à l’instar du robot Simroïd qui réagit à la douleur, à la lenteur de l’opération et peut bouger les membres. Grâce à un logiciel de programmation doté d’AI, il parvient à prononcer des sons et expliquer son ressenti aux étudiants ce qui leur permet de mieux cibler leurs gestes et de réduire le nombre d’erreurs lors d’une opération réelle.

 

Des robots en médecine d’urgence

 

Les robots cobayes sont utilisés dans le cadre de la formation en médecine d’urgence pour former les médecins et infirmiers à réagir face à des cas critiques.

Le robot est doté de scénarios pré programmés (respiration spontanée, contrôle des voies aériennes, troubles du rythme cardiaque etc…), qui amènent le personnel médical à simuler des actes médicaux de réanimation et soins intensifs. Le robot SimMan est l’outil pédagogique phare dans la médecine d’urgence et permet au personnel de santé de s’exercer à surveiller les signes vitaux et à choisir les bons traitements.  

 

Des prothèses intelligentes

 

Plusieurs prothèses ont été créées pour remplacer les membres amputés chez les personnes handicapées. Connu sous le nom de prothèses bioniques, elles sont contrôlables par la pensée et s’attachent aux muscles du membre amputé.

En pratique, ce sont les contractions des muscles mesurées par des électrodes qui envoient à la prothèse des signaux électriques pour faire bouger le membre du patient. Après la pose d’une prothèse, la rééducation neuro-motrice du patient vient améliorer sa sensibilité, ses mouvements et renforcer ses muscles.

 

Le robot – télémédecine

 

Plusieurs robots ont été spécialement conçus pour la télé-consultation médicale. Ils sont contrôlés à distance par des médecins qui assurent la surveillance postopératoire des patients, les visites médicales en réanimation et la supervision à distance des étudiants en chirurgie.

C’est le cas du robot RP-7 qui permet d’effectuer des visites médicales dans les blocs de réanimation chirurgicale aux Etats Unis. Semblable à une grande botte munie d’un écran et d’une caméra vidéo, il permet aux médecins d’échanger à distance avec les patients et le personnel médical pour leur donner des instructions médicales nécessaires pour le suivi du patient.

 

Des robots de compagnie

 

Plusieurs robots ont été conçus pour accompagner les personnes âgées et alitées.

Souvent humanoïde et de petite taille, ces robots sont commandés par la voix et à travers une tablette tactile faisant office de visage. Ils sont programmés pour réaliser des activités d’animation (chansons, photos, vidéos, jeux).

Le robot de téléprésence Vik-E, par exemple, a été créé pour maintenir le lien entre les patients et leur entourage. Il est doté d’une caméra et transmet les images entre la famille et le patient alité des images pour faciliter la communication entre eux.

 

Un meilleur équilibre pour les personnes handicapées

 

Les exosquelettes sont des robots intelligents qui aident les personnes âgées ou souffrant de douleurs lombaires à retrouver l’équilibre. Ils analysent grâce à un algorithme intégré, les particularités de chaque individu qui les portent et détectent tout risque de déviation afin de rétablir la stabilité. Cette armure médicale reproduit alors les mouvements de l’individu et le rend plus autonome.

 

La robotique médicale permet aujourd’hui, de faire face à de nouveaux challenges dans le secteur de la santé et améliore considérablement la gestion des patients au sein des hôpitaux. Selon une analyse du pôle de transformation numérique Cap Digital, le marché mondial de la robotique de service sera de 100 milliards d’euros d’ici 2020. Un élan bien prometteur de la transformation technologique du secteur de la santé !

Share on Twitter
Share on Facebook
0 CommentairesPour Développement de la robotique et e-santé
Ajouter un commentaire

Du côté dechez nous

Soyez prévenu du lancement de la prochaine version de Umanlife

Indiquez-nous votre adresse e-mail dans le formulaire, nous serons ravis de vous faire découvrir la nouvelle version de Umanlife